La fronde des juges touche presque tous les tribunaux

le
0
Lancés dans une grève massive des audiences pour protester contre les accusations de Nicolas Sarkozy à leur encontre, les magistrats appelent le chef de l'Etat à sortir la justice du dénuement.

La fronde du monde judiciaire prend une ampleur inédite. La quasi totalité des tribunaux et cours d'appel, soit 170 sur un total de 195, ont voté un renvoi des audiences non urgentes, a annoncé mercredi l'Union syndicale des magistrats (USM, majoritaire), qui appelle à une poursuite du mouvement jusqu'à lundi.

Le mot d'ordre avait été lancé la semaine dernière par l'USM en réponse aux propos de Nicolas Sarkozy dans l'affaire Laëtitia. Le chef de l'Etat avait accusé la justice de porter une part de responsabilité dans le meurtre de la jeune femme, dont le principal suspect est un délinquant récidiviste.

«Les magistrats sont tellement ulcérés qu'ils se disent prêts à toute forme d'action, comme bloquer la machine», a réagi Christophe Régnard, président de l'USM. Dans des entretiens avec Reuters, le président du principal syndicat de magistrats et celui de l'association regroupant les juges d'instruction appellent Nicolas Sarkozy à «une ouverture». Le mouvement

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant