La fréquentation touristique en France a baissé, cet été, à cause des attentats

le
2
La fréquentation touristique en France a baissé, cet été, à cause des attentats
La fréquentation touristique en France a baissé, cet été, à cause des attentats

Les conséquences des attentats sont multiples. Leur impact sur le tourisme français, cet été, est maintenant chiffré. Le pays le plus visité au monde a vu sa fréquentation estivale reculer de 2,5%, selon des données publiées mercredi par l'Insee, avec 262 millions de nuitées enregistrées entre mai et septembre dans les hébergements collectifs touristiques (de l'hôtel au camping) de France métropolitaine. Mais ce chiffre masque de grandes disparités selon les régions. Ces inégalités soulignent encore le poids des attaques terroristes sur ce mauvais bilan.

 

Paris et les zones denses désertées 

C'est surtout dans les zones urbaines que le recul a été le plus fort, avec une baisse de fréquentation de -5%. La raison principale ? La chute de l'agglomération parisienne : -12,7% ! Selon l'Insee, les deux tiers du repli national sont imputables à l'Ile-de-France. Mais la saison a également été particulièrement mauvaise pour le littoral (-3,6%), par ailleurs pénalisée en son début par la météo et des ponts moins nombreux qu'en 2015.

 

La sécurité recherchée loin des villes 

L'été a en revanche été positif pour les zones rurales (+2,7%) et les massifs montagneux (+0,6%), les Alpes ayant notamment profité du retour de la clientèle étrangères tandis que la croissance dans les Pyrénées et les autres massifs a été portée par la seule clientèle française.

 

En PACA, le traumatisme du 14 juillet 

Le repli des nuitées a été particulièrement fort en Provence-Alpes-Côte d'Azur : -8,6% par rapport à l'année précédente. Selon le rapport de l'Insee, «la baisse est très marquée en juillet, et plus encore en août et septembre, dans les hôtels du littoral, en partie en raison de l'impact de l'attentat de Nice le 14 juillet.»

 

Les Français résistent mieux que les étrangers

La clientèle française a mieux résisté que la clientèle étrangère, avec -1% ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bordo il y a 9 mois

    La sécurité a augmenté, les riches touristes peuvent venir sans risque à Paris : ils auront été dévalisés sur l'autoroute A1 !

  • squal72 il y a 9 mois

    Normal !!! Les ambassades refusent les visas touristiques à tour de bras pour ceux qui souhaitent venir en France !!! Cherchez l'erreur ! Ensuite, ils iront dire que les étrangers ont peur de venir en France !! Une honte ce pays !