La fréquentation hôtelière recule en juillet en France

le
0
La fréquentation hôtelière recule en juillet en France
La fréquentation hôtelière recule en juillet en France

(Relaxnews) - Les touristes ont été moins présents dans les hôtels français en juillet, dans quasiment toutes les catégories, selon les dernières statistiques Deloitte, publiée vendredi 31 août.

Même si les baisses sont modérées, aucune catégorie hôtelière, sauf celle économique (+1,9% à 71,4%), n'a été épargnée par le recul de leur taux d'occupation. La catégorie haut de gamme a été la plus impactée (-2,2% à 78,7%), juste devant le milieu de gamme (-2,1% à 74%).

"L'hôtellerie de Grand Luxe n'a pas été épargnée en juillet, y compris dans la capitale et sur la Côte d'Azur. Les taux d'occupation et les prix moyens régressent pour la première fois depuis de nombreux mois. Cette tendance est en grande partie liée au Ramadan, qui commence désormais sur la deuxième quinzaine de juillet, et qui affecte par conséquent plus tôt les déplacement des clientèles à fort pouvoir d'achat du Moyen-Orient", explique Deloitte.

Ainsi dans les hôtels grand luxe, un recul de la demande a été enregistré (-0,8% à 79,6%), tout comme dans la catégorie super économique (-0,7% à 76,7%).

Cette baisse de la demande dans la catégorie de luxe engendre pour la première fois depuis le début de l'année une chute des prix de -3,9% à 478euro(s).

Dans les autres classes, les prix ont été revus à la hausse malgré une baisse du taux d'occupation. L'augmentation la plus importante a été appliquée dans le milieu de gamme (+5,4%) où les touristes ont payé en moyenne 99euro(s) par nuitée, contre près de 100euro(s) dans le haut de gamme (+4,1%).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant