La fraude en entreprises porte essentiellement sur des actifs

le
0
(NEWSManagers.com) -

Dans le cadre d'une enquête sur la fraude en entreprises réalisée par Baker Tilly France et parue le 17 novembre, le réseau de cabinets indépendants cite les chiffres de l'AFCE (Association of certified fraud examiners), selon lesquels, sur 1800 fraudes avérées, 86,3 % concernent des détournements d'actifs, 32,8 % de la corruption, et 4,8 % de la fraude financière (certaines fraudes relevant simultanément de deux catégories). En montant, c'est la fraude financière qui est très largement la plus significative en termes de valeur absolue. En moyenne, la perte est équivalente à 5% du chiffre d'affaires pour une entité.

Les victimes sont, dans l'ordre, les entreprises privées (42,1 %), les entreprises publiques (32,1 %), les administrations (16,3 %) et le secteur non marchand (9,6 %).

" Quant aux fraudeurs, ce sont à 39,7 % des salariés, 37,1 % des managers et à 23,3 % des dirigeants. Mais sans surprise, les montants détournés sont inversement proportionnels à la position hiérarchique. La perte moyenne pour une entreprise s'élève à 834 000 dollars lorsqu'un dirigeant est fautif, et se limite à 70 000 dollars lorsqu'il s'agit d'un salarié" , précise le communiqué.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant