La fraternité, c'est quoi au juste ?

le , mis à jour à 09:39
2
La fraternité, c'est quoi au juste ?
La fraternité, c'est quoi au juste ?

C'est un mot qui, au même titre que la liberté et l'égalité, est inscrit en lettres capitales sur les frontons des mairies et des écoles. Partie intégrante de notre devise nationale, la fraternité est un principe républicain qu'un mouvement apolitique baptisé Fraternité générale ! entend promouvoir et surtout « incarner  ».

 

Mise à mal ces derniers mois par les attentats, la fraternité va, en effet, s'inviter chaleureusement en novembre prochain dans nombre d'événements culturels et citoyens ouverts à tous lors d'une opération nationale dévoilée ce matin (lire l'encadré) et dont « le Parisien » - « Aujourd'hui en France » est partenaire.

 

L'initiative, présidée par le philosophe Abdennour Bidar, compte parmi ses ambassadeurs l'écrivain Alexandre Jardin, le sociologue Edgar Morin ou l'astrophysicien Hubert Reeves. L'objectif, c'est de « mettre en acte  » une notion parfois abstraite aux yeux du grand public.

 

Parce que la fraternité, c'est quoi au juste ? « C'est la politique de la main tendue, du rejet du rejet à l'heure des tentations de repli sur soi, des pulsions identitaires, à l'heure où notre société souffre de fractures sociales avec des inégalités de plus en plus fortes mais également de fractures culturelles se cristallisant autour de l'islam  », analyse Abdennour Bidar.

 

Du latin fraternitas, qui désigne les relations entre frères, entre peuples, la fraternité est, selon le Petit Larousse illustré 2016, le « lien de solidarité et d'amitié entre des êtres humains, entre les membres d'une société  ».

 

C'est lors de la Révolution française que cette notion est entrée dans le langage courant : entre citoyens, le bonjour d'alors se dit « Salut et fraternité ». Pour autant, elle est absente de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789.

 

Mais lors de la Fête de la Fédération, le 14 juillet 1790, à l'occasion du premier ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 il y a 3 mois

    IL Y A DU BOULOT POUR FAIRE COMPRENDRE CELA A CEUX QUI NOUS GOUVERNENT !!!!!!!!!!!!!!

  • M8252219 il y a 3 mois

    Suppression de moitié du nombre des parlementaires,réduction de moitié du nombre des élus régionaux, suppression du sénat, L'EXEMPLE DOIT VENIR D'EN HAUT ! égalité des citoyens : suppression des régimes et statuts spéciaux, diminution de 1 million du nombre des fonctionnaires administratifs, 3 jours de carence en arrêt maladie pour tous ; retraite à 65 ans avec le même calcul pour tous . Faire la TVA sociale tous en bénéficient tous doivent participer à son financement.