La frange radicale veut «tirer parti du mouvement anti-mariage gay»

le
0
INTERVIEW - Le politologue Jean-Yves Camus, spécialiste de l'extrême droite, décrypte le rôle des groupuscules extrémistes dans le durcissement des opposants au mariage homosexuel.

LE FIGARO. - On observe des groupuscules extrémistes dans le mouvement anti-mariage gay. Qui sont-ils?

Jean-Yves CAMUS. - Plusieurs groupuscules d'extrême droite - le GUD, le Renouveau français, le Bloc identitaire, les Jeunesses nationalistes - se sont greffés aux manifestations organisées par le collectif la Manif pour tous et essayent d'en tirer parti. Mais ils ne sont pas, comme on a pu le dire, à la man½uvre. Si leurs militants sont impliqués dans les actions les plus violentes, ils ne représentent qu'un petit noyau de l'ensemble des opposants au mariage homosexuel. On compte ainsi entre 1000 et 1500 militants au Bloc identitaire (eux en revendiquent 3000). Les Jeunesses nationalistes fédèrent 500 à 600 personnes, le Renouveau f...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant