La France veut renforcer les investissements étrangers

le
0
Bercy veut que 1000 décisions d'investissements étrangers par an soient prises (soit 40 % de plus qu'aujourd'hui), dont 300 émanant d'entreprises encore non implantées en France.

L'image de la France se dégrade à l'étranger? «Une idée reçue!» répondent en ch½ur les ministres de Bercy, qui ont présenté hier leur «ambition commune» pour renforcer l'attractivité de la France - tentant ainsi de faire oublier quelques récentes déclarations tonitruantes à l'égard de groupes étrangers. Pierre Moscovici (Économie), Nicole Bricq (Commerce extérieur) et Arnaud Montebourg (Redressement productif) ont tenu à rappeler qu'avec 20. 000 entreprises étrangères sur son sol et 700 décisions nouvelles d'inves­tissements étrangers créateurs d'emplois par an, «la France est une destination de premier ordre pour les investissements directs étrangers».

Ils n'en ont pas moins conscience que la concurrence est sévère entre les pays pour attirer les capitaux. Les ministres on...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant