La France veut frapper Daech au c½ur

le , mis à jour à 12:17
19
La France veut frapper Daech au cœur
La France veut frapper Daech au cœur

Une nouvelle fois, les responsables politiques seront réunis ce mercredi matin à l'Elysée autour de François Hollande pour un Conseil de sécurité et de défense. Depuis quelques mois, on ne compte plus le nombre de ces rendez-vous restreints et confidentiels où se décide la politique de la France, signe que la situation est jugée extrêmement préoccupante.

 

EN DIRECT. Le fil des événements de ce mercredi

 

 

Sur le plan extérieur, pas question de remettre en cause les principes d'une participation française à la coalition anti-EI. Au contraire, le chef de l'Etat devrait confirmer que la France va muscler son dispositif militaire en Syrie et en Irak dans les toutes prochaines semaines. Avec une ligne de conduite très claire : continuer à frapper Daech au cœur de son dispositif pour diminuer sa capacité de nuisance... même si une défaite militaire ne signifiera pas la fin du terrorisme.

 

Des canons bientôt livrés à l'armée irakienne

 

« Plus nous laissons l'EI consolider sa présence au Moyen-Orient, plus il engrange des moyens financiers, attire des combattants et planifie des attaques contre nous », a théorisé Jean-Yves Le Drian, la semaine dernière à Washington, devant ses interlocuteurs américains.

 

 

 

Comme prévu, Paris enverra dans le courant du mois d'août des batteries d'artillerie à Bagdad — des canons puissants et précis—pour épauler l'armée irakienne dans son offensive sur Mossoul. Quant au porte-avions « Charles-de-Gaulle », il rejoindra la région en septembre. La reconquête de la deuxième ville irakienne — aux mains des djihadistes depuis l'été 2014 — devrait démarrer d'ici la fin de l'année. La coalition pourrait ensuite s'attaquer à Raqqa, en Syrie, l'autre centre névralgique et symbolique du « califat » autoproclamé.

 

En attendant, les combats se concentrent actuellement autour de la ville de Manbij, dans le nord de la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jbellet il y a 5 mois

    hollande n'a toujours pas compris que c'était en France qu'il fallait frapper..... et que c'est parce qu'on a fait des interventions au mali et en centre afrique que nous sommes la cible privilégier de ces fous furieux

  • 300CH il y a 5 mois

    De bonne bombe à effet de souffle, rien de telle

  • charleco il y a 5 mois

    Ils fuient Alep déguisés en burka. La coalition (côté USA) leur a donné 48 heures pour partir...

  • miez1804 il y a 5 mois

    @M169421: l'autorité existe en France, elle cible les bons cons-tribuables (taxe, impots, controle radar etc.etc),mais bon ça ira mieux de le 1.er Janvier, car les vitres teintés seront interdites (pour le bon con-tribuable), avec un'ammende de 135€, mais surement pas les fichiers "S".

  • mlaure13 il y a 5 mois

    Treize personnes sont actuellement surveillées à l'aide d'un bracelet électronique en France en lien avec des affaires de djihadistes,..???..Ça nous fait une belle jambe...ou une belle tête, suite aux derniers évènements...alors qu'ils sont des centaines, voir des milliers à se préparer au pire...on voit bien là, qu'il y a un dysfonctionnement de nos institutions...et le "moi Président" trouve que tout va bien dans l'arsenal répressif...va comprendre, CHARLES...???...:-(((

  • mlaure13 il y a 5 mois

    Comme "l'hydre de Lerne"...vous coupez une tête il en repousse deux...il n'a pas pensé à ça, notre Président par défaut...:-(((

  • pylenoir il y a 5 mois

    bordo pas leur faute ils ne savent que mal répéter ce que les politiques leur disent.

  • acharbi1 il y a 5 mois

    Pour Instant les Jihadistes de daesh ,se déplacent avec femme et enfants pour ne pas être une cible de l'aviation Française

  • bordo il y a 5 mois

    Quel cœur ? Toujours les lieux communs idiots des journalistes. C'est fatigant...

  • bobded il y a 5 mois

    M9941825 tu as raison qui leur vend des armes depuis le début de daech