La France valide un mandat d'arrêt espagnol contre une etarra

le
0
LA FRANCE VALIDE UN MANDAT D'ARRÊT ESPAGNOL CONTRE UNE ETARRA
LA FRANCE VALIDE UN MANDAT D'ARRÊT ESPAGNOL CONTRE UNE ETARRA

BORDEAUX (Reuters) - La justice française a validé mardi un mandat d'arrêt européen émis par l'Espagne contre Saioa Sanchez Iturregui, une militante de l'Eta détenue dans l'attente de son procès pour assassinats au printemps 2013 à Paris, a-t-on appris de source judiciaire.

La jeune femme, âgée de 31 ans, est accusée de l'assassinat de deux gardes civils espagnols en décembre 2007 à Capbreton (Landes). Elle est détenue à Vivonne, près de Poitiers (Vienne).

La chambre de l'instruction de la cour d'appel de la ville a estimé que rien ne s'opposait à sa remise à l'Espagne.

La justice espagnole devra toutefois attendre que la procédure engagée devant la cour d'assises spéciale de Paris arrive à son terme. Saioa Sanchez Iturregui devra répondre du double assassinat de Capbreton avec six autres personnes.

Elle est soupçonnée d'avoir recruté et formé deux membres de l'Eta à la manipulation d'explosifs, puis de les avoir accompagnés à Bilbao au Pays basque espagnol où ils avaient commis un attentat devant un bureau de l'emploi en janvier 2006.

Le 1er décembre 2007, Raul Centeno, 24 ans, et Fernando Trapero, 23 ans, deux gardes civils en mission de renseignement en France, avaient été abattus dans leur voiture sur le parking d'une cafétéria par un commando de deux hommes et une femme.

Claude Canellas, édité par Sophie Louet et Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant