La France va revoir sa prévision de croissance

le
1
LA FRANCE VA REVOIR SA PRÉVISION DE CROISSANCE DANS LES SEMAINES QUI VIENNENT
LA FRANCE VA REVOIR SA PRÉVISION DE CROISSANCE DANS LES SEMAINES QUI VIENNENT

PARIS (Reuters) - La prévision de croissance économique de la France pour 2013 sera probablement revue "dans les semaines qui viennent", a annoncé lundi le ministre de l'Economie et des Finances.

Après l'annonce d'une croissance nulle en 2012, Pierre Moscovici avait déclaré jeudi que cette prévision de 0,8% devrait être "repensée".

"Nous avons un acquis de croissance en 2013 qui est faible", a-t-il dit lundi sur RTL. "Dans les semaines qui viennent, nous serons probablement amenés à repenser notre perspective de croissance."

Le gouvernement prévoit une hausse de 0,8% du Produit intérieur brut (PIB) cette année, soit bien plus que les économistes et les institutions internationales.

L'économie française s'est contractée de 0,3% au quatrième trimestre 2012 après une croissance confirmée à 0,1% au troisième trimestre, selon les premiers résultats des comptes nationaux trimestriels publiés jeudi par l'Insee.

Sur l'ensemble de 2012, elle enregistre une croissance moyenne nulle, alors que le gouvernement tablait sur +0,3%.

Le gouvernement a reconnu la semaine dernière pour la première fois que l'objectif de réduction du déficit à 3% du PIB fin 2013 ne serait pas atteint en raison d'une croissance trop faible.

Pierre Moscovici a de nouveau laissé entendre lundi que la Commission européenne pouvait décider d'accorder un délai à la France pour atteindre cet objectif.

Ses commentaires sur le redressement budgétaire dans le pays sont attendus le 22 février.

"Je ne suis pas de ceux qui appellent à relâcher l'effort (...) mais en même temps, faisons-le de manière ordonnée, avec un rythme", a-t-il dit lundi.

Chine Labbé, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5005891 le lundi 18 fév 2013 à 10:19

    Revoir sa prévision de croissance, il faut juste retourner la feuille, c'est une décroissance, nous sommes véroller par de la solidarité non maitrisée toujours pour les mêmes !