La France va mesurer la radioactivité de l'eau potable

le
0

La Direction générale de la Santé (DGS) va lancer cette semaine une série de mesures pour contrôler la radioactivité de l'eau superficielle (NDLR : l'eau de pluie) qui alimente les lacs et retenues d'eau en France et peut, in fine, alimenter les sources de captage d'eau potable. Cette opération fait suite au passage au dessus de la France du panache radioactif provenant de la centrale nucléaire de Fukushima.

La commission de recherche et d'information indépendante sur la radioactivité (Criirad) a annoncé il y a quelques jours avoir détecté la présence d'iode 131 dans des échantillons d'eau de pluie en Ardèche. Les 26 et 27 mars derniers, des stations de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) avaient déjà repéré des traces d'iode à des taux supérieurs à la normale dans de l'eau de pluie prélevée au Vésinet (Yvelines) près de Paris.

De l'herbe «légèrement contaminée» dans 5 endroits en France

L'Association pour le contrôle de la radioactivité dans l'Ouest (ACRO) a annoncé lundi avoir trouvé de l'herbe «très faiblement contaminée» par le panache radioactif japonais dans cinq endroits en France sur les 17 où ce laboratoire indépendant a effectué des prélèvements.

Les valeurs trouvées sont «sans conséquences majeures pour la santé» et les fruits et légumes des régions concernées peuvent être consommés après le lavage habituel, a précisé Mylène Josset, physicienne chargée d'étude de l'ACRO.

Les seuils de détection de l'iode 131 étaient ainsi dépassés le 27 mars à Varces (Isère), Vaux-sur-Seine (Yvelines), Strasbourg (haut-Rhin), Laschamps (Puy de Dôme) et à Caen (Calvados) le 31 mars, selon ce laboratoire qui emploie cinq salariés et vit de subventions et de la vente d'études. Dans les cinq lieux, les valeurs vont de 1,1 Becquerel par kilo de produit frais avec une marge d'erreur de plus ou moins 0,6, à 3,4 Bq/kg frais (avec la même marge) ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant