La France va envoyer des Mirage contre Daech

le
7
La France va envoyer des Mirage contre Daech
La France va envoyer des Mirage contre Daech

Deux mois jour pour jour après le déclenchement de l'opération Chammal contre le groupe Etat islamique, la France va muscler encore un peu plus son dispositif militaire dans la région. La décision finale appartient au président de la République, mais cette solution est désormais clairement évoquée au ministère de la Défense comme à l'état-major des armées. « L'idée est de renforcer notre capacité en matière aérienne pour bombarder plus efficacement les positions tenues pas le groupe Etat islamique, explique un haut gradé. Six appareils Mirage 2000 vont être mis à disposition du centre de commandement. Ils seront stationnés en Jordanie, sur une base dont nous ne dévoilerons pas le nom pour des raisons de sécurité, mais qui se situe au plus près du théâtre des opérations. » La Jordanie a en effet une frontière commune avec l'Irak et la Syrie.

Une fois que le feu vert sera donné par l'Elysée et la Jordanie, la France disposera alors de 15 appareils de combat dans la région (dont 9 Rafale stationnés aux Emirats arabes unis), d'un avion de ravitaillement C135-FR, d'un avion de patrouille maritime Atlantique 2 et d'une frégate antiaérienne. Un temps évoqué, l'envoi du porte-avions « Charles-de-Gaulle » dans cette zone de la planète de plus en plus agitée n'est pas totalement exclu, mais pas d'actualité non plus. « Pour l'heure, la question ne se pose pas. Nous faisons partie d'une coalition. Nous nous adapterons aux besoins », élude une source diplomatique.

Douze frappes en un mois

Très timides au départ, les opérations françaises en Irak se sont précisées au fil des semaines. La mise en route a été délicate, les cibles difficiles à repérer dans le désert irakien. « Nous manquions de renseignements fiables. Collecter des informations est un travail un peu fastidieux, mais nécessaire », argumente un militaire français. Désormais, les vols de Rafale au-dessus des positions tenues par les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 2445joye le mercredi 19 nov 2014 à 19:32

    On pourra aussi juger la pertinence de la photo qui illustre l'annonce de l'envoi de Mirage 2000, où aucun des 2 avions qui y figurent n'en est un.

  • 2445joye le mercredi 19 nov 2014 à 19:30

    On va bien finir par en perdre 1 et si les pilotes sont récupérés par EI, on pourra alors juger de la fermeté d'âme de notre président.

  • M2526332 le mercredi 19 nov 2014 à 17:08

    12 frappes en un mois = 12 4X4 détruits et 15M€ dépensés

  • mlaure13 le mercredi 19 nov 2014 à 16:02

    ça ne fera que qqs mirages de plus...dans le désert ?!!!...MdR...

  • stelina le mercredi 19 nov 2014 à 11:42

    et pour Marseille , le 9.3 et autres partie de notre pays ou la police ne peut plus travailler ? Quand allons nous commencer ?

  • tropfort le mercredi 19 nov 2014 à 09:14

    On est tellement pétés de tune, allons-y !

  • M4661438 le mercredi 19 nov 2014 à 09:06

    le ridicule ne tue pas !!