La France va emprunter 178 milliards en 2012

le
0
Le maintien du AAA de la France «tiendrait du miracle», a estimé mardi le président de l'Autorité des marchés financiers (AMF), Jean-Pierre Jouyet, tout en assurant vouloir encore «y croire».

Pour l'instant, Bercy ne veut pas prendre en compte d'hypothétiques scénarios de dégradation du AAA français - un sésame qui lui permet d'emprunter aux meilleurs taux - pour prévoir ses émissions de dette de l'année prochaine. Certes, Standard & Poor's et Fitch ont mis la France sous surveillance négative, mais «on ne fait pas de politique-fiction», a indiqué mardi Philippe Mills, le directeur général de l'Agence France Trésor (AFT), en rendant public les détails du programme de financement de l'Etat en 2012.

La France émettra donc 178 milliards de dette à moyen et long terme en 2012, contre 184 milliards d'euros en 2011 - grâce une réduction du déficit budgétaire (à 78,7 milliards) et des rachats de titres arrivant à échéance l'année prochaine. L'encours de la dette à court terme, qui a déjà pu être diminué de 10 milliards en 2011, sera réduit de 4,2 milliards en 2012.

Conditions avantageuses

Pour l'heure, non seulement les investisseurs ont touj

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant