La France va déployer une frégate pour contrer les passeurs

le
0

STRASBOURG, 14 septembre (Reuters) - La France va déployer une frégate pour contrer les réseaux de passeurs en Méditerranée dans le cadre du renforcement de l'opération européenne EU Navfor Med, a déclaré lundi le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian. "La Méditerranée offre depuis trop de mois le visage d'une mer meurtrière pour ceux que l'instabilité a jeté hors de chez eux", a-t-il souligné lors de l'université d'été de la Défense à Strasbourg. "Devant cette situation, il y a d'abord une obligation humanitaire de sauvetage des vies humaines (...) une obligation de solidarité pour celles et ceux qui sont persécutés ou menacés par les trafiquants et les passeurs", et également "une obligation de réaction contre ceux qui tirent profit de cette situation inhumaine", a-t-il ajouté. Lancée en juin dernier, la mission navale européenne était jusqu'à présent limitée à la collecte de renseignements. La deuxième phase de l'opération, dont la date de lancement n'a pas encore été officiellement annoncée, "comprendra des interceptions en haute mer", a indiqué Jean-Yves Le Drian. Dans le même temps, à Bruxelles où se tenait un conseil des ministres de l'Intérieur de l'Union européenne, Bernard Cazeneuve a précisé que la France avait démantelé 177 filières de passeurs depuis le début de l'année, "représentant près de 3.300 individus". Il s'agit, a-t-il dit, d'une hausse de 25% par rapport à 2014 "et nous allons encore intensifier cette action". Plus de 2.000 candidats à l'immigration et réfugiés sont morts depuis le début de l'année en tentant de gagner l'Europe via la Méditerranée, selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). (Marine Pennetier, édité par Gregory Blachier)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant