La France va consacrer 540 millions d'euros à l'emploi des jeunes

le
7
LE GOUVERNEMENT VA CONSACRER 540 MILLIONS D'EUROS SUPPLÉMENTAIRES À L'EMPLOI DES JEUNES
LE GOUVERNEMENT VA CONSACRER 540 MILLIONS D'EUROS SUPPLÉMENTAIRES À L'EMPLOI DES JEUNES

PARIS (Reuters) - Le gouvernement consacrera 540 millions d'euros supplémentaires pour favoriser l'emploi des jeunes, dont 260 millions de fonds européens, a annoncé mardi le Premier ministre, Manuel Valls, lors de la conclusion de la conférence sociale.

L'Etat mobilisera ainsi 160 millions d'euros de fonds européens sur deux ans pour aider plus de 130.000 jeunes en grande difficulté, dont 65.000 qui bénéficieront d'un accompagnement spécifique par Pôle emploi, a-t-il dit.

Cent millions d'euros supplémentaires, également puisés dans les fonds européens, seront dédiés en deux ans à l'insertion des jeunes, en particulier les apprentis.

"Des appels à projets permettront d'aider les jeunes face aux problèmes très concrets qu'ils rencontrent - permis de conduire, hébergement, financements des premiers équipements", a expliqué le chef du gouvernement.

Par ailleurs, 80 millions d'euros seront consacrés au financement de nouvelles formations et à l'augmentation des capacités d'hébergement dans le cadre du programme d'investissements d'avenir, a-t-il ajouté.

Manuel Valls a enfin déclaré que 200 millions d'euros de plus seraient dégagés et votés "dès la semaine prochaine" pour soutenir la politique gouvernementale en faveur de l'apprentissage et atteindre l'objectif de 500.000 apprentis.

Cette enveloppe financera notamment une aide de 1.000 euros pour les employeurs recrutant pour la première fois un apprenti, dans les secteurs professionnels où un accord de branche aura été conclu, a-t-il expliqué.

"Nous stabiliserons la répartition de la taxe d'apprentissage pour conforter le rôle des régions et donner plus de marges aux entreprises et aux branches", a-t-il ajouté.

"Naturellement ces dernières devront s'engager sur de véritables contrats de progrès : augmentation du nombre d'apprentis mais aussi valorisation et formation des maîtres d'apprentissages (...) embauches de jeunes issus des zones urbaines sensibles, etc."

(Emmanuel Jarry)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • patr2611 le mardi 8 juil 2014 à 18:36

    les jeunes ont plus d'avantage à rester à la maison suite à l'apprentissage, pour toucher le chômage et en fin de droit reprendre un mois de travail pour recharger leur droit

  • mucius le mardi 8 juil 2014 à 18:35

    540M pour aider des losers à survivre : sûr que ça va augmenter notre productivité pour aider à résorber notre déficit. Toujours l'idée fixe d'aides à l'emploi. Rappelons que Prévert disait : "Il suivait son idée. C’était une idée fixe et il était surpris de ne pas avancer."

  • sarestal le mardi 8 juil 2014 à 18:23

    on craint le pire quand ils parlent de jeunes.

  • M8252219 le mardi 8 juil 2014 à 18:18

    c'est dans l'apprentissage que doit être employé cet argent les contrats d'avenir sont sans avenir les budgets des associations et des collectivités vont devoir faire de grandes économies et n'embaucherons pas.

  • LeRaleur le mardi 8 juil 2014 à 18:13

    C'est qui les jeunes ?

  • frk987 le mardi 8 juil 2014 à 18:13

    540 millions de foutus en l'air. Qu'on remette le bac au niveau d'il y a 50 ans, avec 40% de réussite maximum, ce sera le meilleur service à rendre à la jeunesse. Un vrai diplôme pour accéder au supérieur en évitant 80% d'échecs au premier trimestre, ce qui coute une fortune aux parents et à l'EN.

  • 14rc259 le mardi 8 juil 2014 à 18:05

    540 millions d'euros pour quel résultat ? Où trouvent-ils ces millions d'euros dans des caisses soit disant vides.

Partenaires Taux