La France va accroître son aide militaire au Liban, dit Hollande

le
2
    BEYROUTH, 16 avril (Reuters) - François Hollande a déclaré 
samedi à Beyrouth, au début d'une tournée proche-orientale, que 
la France allait fournir sans attendre un surcroît d'aide 
militaire au Liban, et il a appelé la classe politique libanaise 
à mettre fin à la crise politique en élisant dès que possible un 
président. 
    Le président français, qui a été reçu notamment par le 
Premier ministre libanais Tammam Salam, a également dit avoir 
décidé d'accroître l'aide aux réfugiés syriens installés au 
Liban, en débloquant 50 millions d'euros dès cette année et 100 
millions d'euros au cours des trois années suivantes. Le Liban 
héberge sur son sol plus d'un million de réfugiés venus de 
Syrie, ce qui représente un quart de la population du Pays du 
cèdre. 
    La visite de François Hollande à Beyrouth, première étape 
d'une tournée qui le conduira dimanche en Egypte puis mardi en 
Jordanie, intervient alors qu'il y a quelques semaines, l'Arabie 
saoudite a réduit son aide militaire au Liban. 
 
 (John Davison; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.

Avertissement

Une erreur est survenue, merci de re-essayer ultérieurement.