La France, "un paradis fiscal" selon Xavier Niel

le
73
Xavier Niel était à Sciences Po vendredi pour parler création d'entreprises.
Xavier Niel était à Sciences Po vendredi pour parler création d'entreprises.

Le fondateur d'Iliad (Free), Xavier Niel, était à Sciences Po ce vendredi, invité à une master class sur le thème de la création de start-up. L'occasion pour le trublion de quelques sorties iconoclastes dont il raffole. Sur la créativité et l'élitisme à la française d'abord, dans cet amphi bondé, rempli d'étudiants triés sur le volet. Niel, qui n'a pas achevé ses études, a ainsi avoué que, sur 6 000 salariés à Iliad, on comptait "un HEC, un Essec, un polytechnicien et un Sciences Po", même s'il a concédé qu'il ne fallait pas "d'emblée rejeter les diplômés". Il a ainsi critiqué la fabrique de l'élite française, un système qui exclut, pointant la part ridicule (11 %) de boursiers à Polytechnique.

Il a insisté sur les qualités nécessaires à la création d'entreprises : la tenacité, l'envie de réussir. Rien de bien original. Plus surprenant fut le moment où le créateur de Free a évoqué le système fiscal français. La France, c'est un paradis fiscal", s'est exclamé Xavier Niel, ajoutant que la perception de la fiscalité par les apprentis entrepreneurs lui paraissait "délirante". "L'environnement fiscal réel est favorable à la création d'entreprises", a insisté Niel. "Depuis le 1er janvier de cette année, la fiscalité des plus-values est de 23 %, elle est inférieure à celle de l'économie américaine. Si vous léguez une entreprise, la fiscalité est de 6 à 7 %. Il y a peu de pays où la fiscalité soit si faible pour la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nebraska le jeudi 24 oct 2013 à 11:16

    "paradis fiscal" ??? Je préfèrerais connaitre son enfer fiscal à celui-là !! Tronche de cacke !

  • T20 le mardi 22 oct 2013 à 15:03

    UN PARADIS POUR MASOCHISTES ET FAMILLES NOMBREUSES DE CLANDESTINS

  • mlaure13 le jeudi 17 oct 2013 à 21:10

    8-"Sauvegarde Retraites", association Loi 1901 (http://www.sauvegarde-retraites.org/qui-est-sauvegarde-retraite.php) indépendante de toute formation politique, syndicale ou professionnelle, rassemble plus de 103 000 personnes qui veulent obtenir un système de retraite plus efficace, plus juste et plus responsable.L'association se refuse statutairement de recevoir des subventions. Elle ne vit que des dons de ses membres donateurs.

  • mlaure13 le jeudi 17 oct 2013 à 21:10

    7-A quand un "Premier ministre normal" avec une "retraite normale" ? Faire suivre ce billet à l'ensemble de vos correspondants pour pallier le silence assourdissant de nos médias sur ces sujets hautement sensibles. Peut-on soupçonner une certaine collusion entre grands journalistes et grands de ce monde ? Un grand merci pour votre précieuse collaboration future ! Bien cordialement… Marie-Laure Dufrêche…Déléguée Générale

  • mlaure13 le jeudi 17 oct 2013 à 21:09

    6-Avec cette carrière fictive, il peut prétendre à une pension de retraite d'enseignant de 1 800 e par mois encore empochés. On flirte avec la barre des 15 000 e par mois. Soit, un tantinet plus nantis que d'autres, et toutes ces pensions relèvent des régimes spéciaux. Le Gvt préfère saigner les retraites du privé plutôt que les régimes spéciaux, c'est que dans ce cas comme dans beaucoup d'autres, il défend prioritairement ses propres intérets.

  • mlaure13 le jeudi 17 oct 2013 à 21:08

    5-En comptant serré (nous n'avons pas pu obtenir le montant officiel de sa retraite de conseiller général...), on peut estimer que Jean-Marc Ayrault a déjà cumulé, à ce stade, plus de 13 000 e de pension retraite.Et ce n'est pas tout ! Car, même s'il n'a enseigné que quelques années, on lit sur sa biographie officielle (publiée par les services du Premier ministre) qu'il est "professeur d'allemand, depuis 1973" !

  • mlaure13 le jeudi 17 oct 2013 à 21:08

    4-Ensuite, comme ancien président du district de l'agglomération nantaise puis de la communauté urbaine, soit, pour commencer, 4 000 e. Mais n'oublions pas l'essentiel ! Le plus gros morceau, c'est bien sûr sa retraite d'ancien député : une pension "plein pot" de 6 630 euros par mois (en 2012), plus un gros bonus comme ancien président de groupe qui devrait lui rapporter, au bas mot, 2 500 e supplémentaires.

  • mlaure13 le jeudi 17 oct 2013 à 21:08

    3-Or, qui dit cumul des mandats, dit cumul des retraites. Et pas n'importe lesquelles... Que des retraites relevant de régimes spéciaux ! S'il partait à la retraite maintenant, il percevrait, chaque mois un petit paquet non négligeable. L'opacité entretenue autour des pensions des élus locaux empêche de chiffrer l’exactitude des différents mandats; mais, selon nos calculs, il percevra 2 000 e par mois au titre d'ancien maire de Saint-Herblain et de Nantes,

  • mlaure13 le jeudi 17 oct 2013 à 21:07

    2- En 2009, il est classé 2è au palmarès des as du cumul de mandats publié par Le Monde. Conseiller général de Loire Atl. (1976 à 1982) ; maire de Saint-Herblain de 1977 à 1989 et de Nantes (presque quatre mandats, 1989 et 2012) ; Pdt du district de l'agglomération nantaise (de 1992 à 2001), puis de la Comu. urbaine Nantes-Métropole (de 2001 à 2012) ; député de Loire-Atl (1986 à 2012, soit 26 ans) et Pdt du Groupe socialiste à l'Assemblée nationale (de 1997 à 2012) ;

  • mlaure13 le jeudi 17 oct 2013 à 21:07

    -JM Ayrault, roi du cumul des régimes spéciaux…Récemment, le Premier ministre a osé déclarer : "Tous les retraités ne sont pas des nantis !". Ainsi Jean-Marc Ayrault reconnaît sans ambages que tout le monde n'est pas à son niveau ! Nonobstant, nous allons voir que, pour sa part, il a su préparer sa retraite, et n'en déplaise à l'intéressé, infiniment plus avantageusement, que la plupart de ses concitoyens authentiquement "normaux", eux.