La France tiendra son objectif de réduction du déficit en 2015, assure Sapin

le
20
La France tiendra son objectif de réduction du déficit en 2015, assure Sapin
La France tiendra son objectif de réduction du déficit en 2015, assure Sapin

Après avoir manqué à ses engagements plusieurs fois, l'Etat veut rassurer ses partenaires européens autant que les marchés financiers. «S'agissant du déficit structurel prévu en 2015, dont la mesure statistique est complexe, le gouvernement s'est engagé à une diminution de 0,5% et s'y tiendra», a déclaré jeudi le ministre des Finances Michel Sapin dans un communiqué, en réponse à la demande du commissaire européen Pierre Moscovici de «mesures supplémentaires» pour la réduction du déficit public.

Une légère embellie mais pas de réforme structurelle

«La France est consciente de ses responsabilités et respectera ses engagements, dans un dialogue confiant avec la Commission» européenne, a ajouté Michel Sapin. Le gouvernement avait notamment affirmé en décembre que l'objectif des 3% de déficit serait atteint en 2017.

La commission a révisé à la baisse sa prévision de déficit public (Etat, protection sociale, collectivités locales) nominal pour 2015, à 4,1% du PIB français au lieu de 4,5% prévus précédemment. Dans ses prévisions de printemps, publiées jeudi, Bruxelles a tenu compte d'une certaine embellie économique en France en 2015 avec une croissance estimée à 1% contre 0,7% dans son précédent rapport.

Le retour de la croissance en vue

Le Premier ministre Manuel Valls a enfoncé le clou lors d'un déplacement à Sochaux (Doubs). Il estime que la France pourra «sans doute» faire mieux que 1% de croissance en 2015 grâce à une «conjoncture internationale marquée par la baisse de l'euro, la baisse des taux d'intérêt, et la baisse du prix du pétrole, mais aussi parce que nous avons engagé pleinement le pacte de responsabilité et de solidarité».

«Nous sommes en train de retrouver de la confiance et aussi une prévision de croissance meilleure, 1,6 %, 1,8% pour l'année 2016», a-t-il précisé.

VIDEO.«L'effort de réformes doit se poursuivre» en France, selon Pierre ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fquiroga le vendredi 6 fév 2015 à 08:33

    Et en 2017, tounée générale..... BMW pour tout le monde.

  • M5299935 le vendredi 6 fév 2015 à 06:54

    Boxe25 ... D'accord je suis un g. C. puisque je vote FN , ....que je n'ai pas d'ambition ... mais moi je t'emm..... je paye l ISF pour assurer ta rente de feignasse et celle de tes copains de la F. P.

  • kram123 le jeudi 5 fév 2015 à 22:02

    @boxeur: quand on voit les économistes de gauche dont piketti qui refuse les honneurs d'un gouvernement de gauche,un Attali qui prone le depart de la France car il ne reste que des resignés reclamant...ca ira pas mieux lol. Allez va lire spirou

  • kram123 le jeudi 5 fév 2015 à 21:55

    Vous ne pouvez pas poster ce commentaire

  • soulamer le jeudi 5 fév 2015 à 21:35

    haie! haie! si lui le dit c'est qu'il se passera le contraire!

  • froggy83 le jeudi 5 fév 2015 à 21:35

    boxe25, nous de gros c ? apprenez déjà à parler français si vous vous sentez si supérieur, avec votre "et si vous auriez" ...

  • M2614138 le jeudi 5 fév 2015 à 21:00

    Zero crédibilité Il faudrait qu il engage sa parole mais malheureusement pas de courage ce parasite

  • sarestal le jeudi 5 fév 2015 à 20:58

    Il serait souhaitable que Mr Sapin fasse le constat de toutes les déclarations rassurantes qu'il a émises depuis 1992. Ensuite, il revient nous voir avec le taux d'erreur réalisé...... .... .....

  • ceriz le jeudi 5 fév 2015 à 20:56

    voila un type qui vit sur notre dos ...... avec double menton : c pas un sans dent lui!

  • M476110 le jeudi 5 fév 2015 à 20:44

    Il est pas fatigué de nous raconter ses co.nn.eries cet ostrogoth ! Moi j'en peux plus !