La France, terre privilégiée de la BEI

le
0
L'Hexagone bénéficiera de 7 milliards de prêts cette année. Un record.

4,6 milliards d'euros. La Banque européenne d'investissement (BEI) a nettement accru, en 2012, le montant de ses prêts en France. Ceux-ci ont atteint un niveau historiquement élevé, supérieur de 600 millions à la moyenne annuelle accordée par la BEI à la France au cours des dix dernières années. Cette somme est venue nourrir 38 projets publics ou privés.

Moins spectaculaires, sur le papier, que les années précédentes (en 2011, la BEI avait participé aux lignes LGV Bretagne et Sud-Est), ils ont revêtu une forte dominante innovation: la BEI a notamment participé à hauteur de 180 millions au second prêt au groupe Renault pour le développement de batteries au lithium et 75 millions au lancement, par le groupe Bolloré, d'Autolib', à Paris. La banque a également financé à hauteur de 1 milliard la construction de lycées à haute qualité environnementale en Aquitaine et au Languedoc-Roussillon...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant