La France suspend les importations de cerises traitées avec un insecticide contesté

le
0
Il s'agit, selon le ministère de l'Agriculture, de protéger les consommateurs face au risque sanitaire de ce produit interdit en France depuis février, ainsi qu'en Espagne et en Italie. (eAlisa/shutterstock.com)
Il s'agit, selon le ministère de l'Agriculture, de protéger les consommateurs face au risque sanitaire de ce produit interdit en France depuis février, ainsi qu'en Espagne et en Italie. (eAlisa/shutterstock.com)

(AFP) - La France va suspendre jusqu'à la fin de l'année les importations de cerises traitées avec le diméthoate, un insecticide contesté, y compris depuis les pays de l'Union européenne, selon un arrêté publié vendredi.

La France a déclenché la clause de sauvegarde, qui permet d'interdire provisoirement une pratique initialement autorisée au niveau européen en s'appuyant sur des données scientifiques établissant un risque nouveau pour la santé ou l'environnement.

Il s'agit, selon le ministère de l'Agriculture, de protéger les consommateurs face au risque sanitaire de ce produit interdit en France depuis février, ainsi qu'en Espagne et en Italie.

Le gouvernement veut aussi protéger les producteurs français qui risquaient de souffrir d'une distorsion de concurrence en cas d'entrée sur le territoire de fruits provenant de pays utilisant toujours le diméthoate.

Cet insecticide sert à protéger les fruits contre les attaques d'un moucheron particulièrement agressif, le drosophile suzukii, arrivé en Europe en 2010. Mais une évaluation des autorités sanitaires françaises a fait apparaître des "risques inacceptables" pour le consommateur, les cultivateurs ainsi que pour les oiseaux et les mammifères.

Le ministre français de l'Agriculture Stéphane Le Foll avait demandé fin mars à Bruxelles d'interdire le diméthoate dans l'ensemble de l'UE, faute de quoi la France aurait recours à la clause de sauvegarde.

Le dernier recours à une clause de sauvegarde par la France remonte à 2012 et visait l'insecticide Cruiser, jugé dangereux pour les abeilles.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant