La France surveille elle aussi Internet

le
0
Le Monde révèle que les services de renseignements français dispose du même dispositif de surveillance généralisé d'Internet que les Etats-Unis, épinglés par le scandale Prism.

La surveillance généralisée des télécommunications est aussi une réalité en France. Le Monde a publié ce jeudi une enquête démontrant que les services de renseignements français interceptent toutes les communications téléphoniques en France, mais aussi celles opérées sur Internet, et stockent le tout dans de gigantesques serveurs situés dans les sous-sols du siège de la DGSE, boulevard Mortier, dans le XXe arrondissement de Paris.

L'objet de cette surveillance n'est pas d'écouter ou de lire des échanges privés, mais de déterminer qui parle à qui, quand, combien de temps, et où. La DGSE a ainsi accès aux intitulés des emails envoyés de France, aux requêtes Google, aux interactions sur Facebook .... L'accumulation de ces données, au fil des années, permet de dresser la carte des int...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant