La France soutient Draghi pour la présidence de la BCE

le
0
Le banquier italien a été adoubé, mardi, par Nicolas Sarkozy pour succéder à Jean-Claude Trichet en novembre.

C'est la fin d'une longue attente pour Mario Draghi, le gouverneur de la Banque d'Italie depuis janvier 2006. Lors du sommet franco-italien qui s'est déroulé mardi à Rome, Nicolas Sarkozy est sorti du bois en apportant le «soutien» à sa candidature pour lui permettre de devenir le troisième président de la Banque centrale européenne (BCE), à la fin du mandat de Jean-Claude Trichet, en novembre prochain.

Le soutien officiel de la France à la candidature de Mario Draghi fait franchir à l'Italien une étape essentielle dans la course à la présidence de la BCE, mais il ne suffira pas. Avant d'être désigné par le Conseil européen de juin, à la tête de la BCE pour sept ans, Mario Draghi doit encore convaincre Angela Merkel, que l'on sait peu enthousiaste à l'idée de promouvoir à ce poste stratégique le représentant d'un pays méditerranéen, réputé laxiste en matière de finances publiques et amène avec l'inflation.

Autant de «clichés» que Mario Draghi s'est e

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux