La France souhaite que l'UE se mobilise davantage en Centrafrique

le
0
PARIS ATTEND DE L'UE UNE PLUS FORTE MOBILISATION EN CENTRAFRIQUE
PARIS ATTEND DE L'UE UNE PLUS FORTE MOBILISATION EN CENTRAFRIQUE

PARIS (Reuters) - La France ne serait pas "choquée" que ses partenaires européens lui apportent "un concours plus solide" en Centrafrique, a déclaré dimanche Laurent Fabius à la veille d'une réunion des ministres des Affaires étrangères de l'UE à Bruxelles.

La situation en République centrafricaine, où la France a lancé le 6 décembre une opération militaire forte de 1.600 hommes, sera notamment évoquée lors du conseil à la demande des autorités françaises.

"On dit 'les Européens ne sont pas là'. Je ne serais pas choqué qu'ils soient davantage là", a déclaré le chef de la diplomatie française au "Grand Rendez-Vous" Europe 1-Le Monde-i>TÉLÉ.

"Les Polonais seront avec nous sur le plan logistique, les Britanniques, les Allemands, les Espagnols, les Belges. Demain, j'irai au Conseil des ministres des Affaires étrangères et je demanderai qu'il y ait un concours plus solide, plus fort, y compris sur le terrain", a poursuivi Laurent Fabius.

"La France n'est pas le gendarme de l'Afrique, mais il se trouve que pour le moment - et nous travaillons à ce que ça change -, la France est le seul pays qui a des forces capables d'aller là-bas en nombre", a-t-il regretté.

"Ça, c'est un vrai, gros problème", a affirmé le ministre en plaidant de nouveau pour la mise en place d'une force interafricaine d'action rapide "avec les Européens, avec les Africains".

"Quand on est Français, quand on représente la France et qu'on voit ses amis se laisser massacrer, on ne regarde pas ça en sifflotant, on agit", a dit Laurent Fabius.

"Je vous le dis d'une formule un peu diplomatique - mais vous comprenez bien le fond de ma pensée - je ne serais absolument pas choqué qu'il y ait davantage de présence" européenne, a insisté le ministre des Affaires étrangères.

Sophie Louet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant