La France se finance pour la première fois à des taux négatifs

le
8
LA FRANCE SE FINANCE POUR LA PREMIÈRE FOIS À DES TAUX NÉGATIFS
LA FRANCE SE FINANCE POUR LA PREMIÈRE FOIS À DES TAUX NÉGATIFS

par Raoul Sachs

PARIS (Reuters) - La France a émis lundi 7,7 milliards d'euros de dette à court terme à des taux historiquement bas, les taux à trois mois et six mois étant ressortis négatifs, le taux à un an quasiment à zéro.

Lors de son adjudication hebdomadaire de Bons du Trésor (BTF), l'Agence France Trésor (AFT), qui gère la dette de l'Etat, a ainsi placé 3,917 milliards d'euros de bons à 13 semaines (trois mois) au taux moyen pondéré de -0,005% (contre +0,04% la semaine dernière), 1,993 milliard de bons à 24 semaines (six mois) au taux moyen de -0,006% (contre 0,096%) et 1,793 milliard d'euros bons à 50 semaines (un an) au taux moyen de 0,013% (contre 0,163% lundi dernier).

Le montant total émis se situe dans le haut de la fourchette annoncée (6,6 à 7,8 milliards d'euros) et le ratio de couverture s'est établi à 2,65%, la demande ayant dépassé les 20 milliards d'euros.

"Tous les taux des pays du noyau dur de la zone euro sur les maturités courtes sont négatifs. La France s'aligne", explique Patrick Jacq, stratégiste taux chez BNP Paribas.

"Il y a des investisseurs qui ont des règles très strictes et qui n'ont pas d'autres choix que d'avoir des papiers sûrs et très liquides quitte à ne pas être rémunérés", ajoute-t-il.

Comme d'autres professionnels, il indique que désormais la facilité de dépôts auprès de la Banque centrale européenne, massivement utilisée par les banques pour placer en toute sécurité leurs liquidités ne rapporte plus rien.

Jeudi dernier, la BCE a abaissé son taux de facilité de dépôt à 0% contre 0,25% parallèlement à sa décision de ramener son principal taux directeur (le refi) de 1% à 0,75%.

Outre les banques privées, les banques centrales font partie des investisseurs contraints d'acheter des titres de court terme français, allemands (Bubills) ou encore néerlandais ou autrichiens, dont la rémunération est nulle ou négative.

Edité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3775040 le lundi 9 juil 2012 à 17:39

    Super ce sont les italiens et les espagnols qui doivent être contents. Diviser pour régner, ceux qui veulent la mort de l'Euro à Londres ou à New York ont bien compris le viel adage. Remarquez entre la BCE, le bild et la clairvoyance de nos inter-gouvernants, ils n'ont pas à trop se forcer.

  • M4630859 le lundi 9 juil 2012 à 17:37

    Emprunter à 1 an avec un taux inférieur à l'inflation est déjà négatif pour le prêtteur. En net, le taux des assurances vies va descendre sous l'inflation, car il ne faut pas oublier que ce sont les posseuseur d'assurances vies qui prêttent à un taux négatif, donc c'est votre argent que l'on donne à l'état.

  • frk987 le lundi 9 juil 2012 à 17:34

    Relativisons cet interêt négatif : certains fonds ont l'obligation de détenir du triple A, il reste 2 agences sur 3 qui sont encore en AAA sur la France, et comme la France est la plus mal placée, c'est l'intérêt négatif le moins cher.Ceci dit, dès septembre le triple A sera un vague souvenir par toutes les agences.

  • M4797567 le lundi 9 juil 2012 à 17:32

    C'est cool ça d’emprunter de l'argent et que ça rapporte.ça tombe bien, j'aurai besoin d'emprunter 1 petit milliard d'Euros remboursable dans 6 mois au taux de -0.006%, ce qui fait que dans six mois j'aurai gagné 600€.. Excellent.Là j'ai pas du tout comprendre..lol

  • mmegemon le lundi 9 juil 2012 à 17:30

    donc la crise est forte et les preteurs securisent leurs avoirs car ils n'ont plus confiance dans certains pays.il y a peut etre un probleme de liquidité chez certains ou bien il y a trop de liquidités qui cherchent le placement sur

  • ch.orru le lundi 9 juil 2012 à 17:27

    La Finance veut pousser la France à augmenter son déficit de façon à lui porter l'estocade plus tard. Bref un piège à C.. ces taux négatifs.

  • couvidat le lundi 9 juil 2012 à 17:25

    Si je comprends l'article plus on emprunte plus on gagne de l'argent.C'est nouveau A taux il faut vite emprunter 1 700 milliard €

  • zoila5 le lundi 9 juil 2012 à 17:10

    pourquoi se priver ? à ce prix là, il faut emprunter encore plus puisqu'on nous donne de l'argent! non ? à chaque fois qu'on emprunte on s'enrichit! même Sarko, il n'y avait pas pensé!