La France sauve quelque 300 naufragés au large de l'Italie

le , mis à jour à 18:29
2

PARIS, 20 mai (Reuters) - Un patrouilleur de haute mer de la Marine nationale a sauvé mercredi quelque 300 naufragés au large des côtes italiennes, a-t-on appris auprès de la préfecture maritime de la Méditerranée. Au total, 297 naufragés, dont 51 femmes et enfants, massés sur un navire de pêche, ont été recueillis sains et saufs à bord du Commandant Birot, indique la préfecture dans un communiqué. L'ensemble des naufragés ont reçu eau et nourriture et seize d'entre eux ont reçu des soins, précise-t-elle. Le Commandant Birot va désormais rejoindre un port de destination "qui sera déterminé par les autorités italiennes". L'Afandina, un navire d'une vingtaine de mètres de long, avait été détecté à quelque 300 km au large des côtes du sud-est de l'Italie par un avion italien engagé au même titre que le Commandant Birot dans l'opération européenne Triton de recherche et de sauvetage des migrants en Méditerranée. Il s'agit du deuxième sauvetage effectué par le Commandant Birot engagé dans l'opération depuis le 27 avril. Le 2 mai, il avait porté secours à trois embarcations, sauvant 219 passagers. Depuis le début de l'année, quelque 51.000 migrants sont arrivés en Europe en traversant la Méditerranée, dont 30.500 qui ont été recueillis en Italie. Environ 1.800 se sont noyés en tentant la traversée, selon les Nations unies. (Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • michevey le mercredi 20 mai 2015 à 19:32

    Bien sûr que non !!!

  • M4484897 le mercredi 20 mai 2015 à 18:20

    Ils les ont ramenés a leur port de départ?