La France s'apprête à libérer Georges Ibrahim Abdallah

le
0
Le Libanais emprisonné depuis vingt-huit ans peut retrouver la liberté si le ministère de l'Intérieur l'expulse vers son pays.

La huitième demande a finalement été la bonne. Incarcéré depuis vingt-huit ans pour complicité lors de l'assassinat de deux diplomates, Georges Ibrahim Abdallah pourra sortir de prison à condition d'être expulsé du territoire français. Ainsi en a décidé jeudi la chambre d'application des peines de Paris, qui examinait l'affaire en appel. Mais, avant qu'il puisse regagner le Liban, le ministère de l'Intérieur doit impérativement prendre cet arrêté d'expulsion d'ici au 14 janvier. Sans ce préalable, l'ancien chef des Fractions armées révolutionnaires libanaises, âgé de 61 ans, ne pourra quitter la prison de Lannemezan. Interrogé, le ministère de l'Intérieur n'a pas répondu à notre demande de clarification de sa position. Les juges d'appel ont confirmé la décision rendue le 21 novembre 2012 par le tribunal d'application des peines de Pari...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant