La France respectera ses engagements budgétaires-Hollande

le
5

PARIS, 24 février (Reuters) - La France respectera ses engagements budgétaires, a déclaré mardi François Hollande avant le verdict de la Commission européenne la semaine prochaine sur la trajectoire budgétaire du pays. "La France respecte toujours ses engagements (...) et donc elle les respectera pour les prochains mois et les prochaines années", a dit le président français, interrogé sur l'objectif de ramener le déficit public sous la limite européenne de 3% du PIB fin 2017. Le journal allemand Handelsblatt écrit mardi que la France veut repousser cet objectif à 2018, ce que le ministère français des Finances n'a pas confirmé. Les ministres des Finances de l'Union européenne avaient en 2013 accordé à la France un délai supplémentaire de deux ans, soit jusqu'à fin 2015, pour ramener son déficit sous les 3%. Le gouvernement a repoussé cet objectif à la fin du quinquennat, arguant de la difficulté à redresser les comptes publics en période de faibles croissance et inflation. Le gouvernement prévoit de ramener ce déficit à 4,1% du PIB fin 2015, après 4,4% estimé pour l'instant en 2014, un résultat qui devrait finalement être légèrement meilleur. (Julien Ponthus, édité par Jean-Baptiste Vey)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1178616 le mardi 24 fév 2015 à 17:17

    qu'il apprenne à compter ce mdr.

  • paspad le mardi 24 fév 2015 à 16:58

    OUI, comme en 2012, 2013, 2014 ..................................

  • cavalair le mardi 24 fév 2015 à 16:17

    La France respectera ses engagements budgétaires, Blablablablablabla.....et bla Na

  • M4709037 le mardi 24 fév 2015 à 16:16

    La France a toujours respecté ses engagements ? Mais non puisque l'engagement sur le déficit est reporté :!

  • M8252219 le mardi 24 fév 2015 à 16:11

    ,!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!?comment en réduisant les avantages indemnités et revenus des élus comme cela a été demandé aux parlementaires Russe.

Partenaires Taux