La France renforce son dispositif militaire en Irak

le
0

(Actualisé avec ministère de la Défense) PARIS, 1er octobre (Reuters) - La France a décidé de mobiliser trois Rafale supplémentaires et une frégate anti-aérienne dans le golfe arabo-persique dans le cadre des opérations militaires contre l'Etat islamique (EI), a annoncé mercredi le ministère de la Défense. Cette décision, prise par François Hollande à l'issue d'un conseil restreint de défense, porte à neuf le nombre de Rafale engagés. L'armée française a également mobilisé un avion de patrouille maritime et une avion ravitailleur. La campagne de frappes aériennes contre les djihadistes de l'EI a commencé le 19 septembre. "Ces moyens seront progressivement déployés au cours des prochains jours", précise le ministère dans un communiqué. "Ce renfort vise à densifier le soutien aérien apporté aux forces irakiennes, en termes de renseignement et reconnaissance armée. Il permettra également de disposer d'un moyen naval capable de participer, en coordination avec nos alliés, au contrôle aérien de l'ensemble des moyens présents sur zone", ajoute-t-il. L'objectif, a-t-on indiqué dans l'entourage du ministre de la Défense, est d'"augmenter encore le rythme des sorties". La France repousse pour l'instant toute idée d'engagement au sol en Irak et de frappes aériennes en Syrie, où agissent notamment les Etats-Unis contre l'Etat islamique. Paris continue à "soutenir par tout moyen l'opposition démocratique en Syrie", rappelle l'Elysée. (Sophie Louet avec Elizabeth Pineau et John Irish)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant