La France relativement épargnée par les catastrophes naturelles 

le
0
2010 a été l'une des années les plus meurtrières dans le monde depuis vingt ans avec quelque 297.000 victimes.

Inondations, tornades, tremblements de terre, incendies, tempêtes... Il n'est guère de semaines où un coin de la planète ne soit pas lourdement touché par une catastrophe naturelle. Le drame du Japon hante tous les esprits et le bilan ne cesse de s'alourdir aux États-Unis, où de très violentes tempêtes, notamment dans le quart sud-est du pays, ont pour l'heure, provoqué la mort d'au moins deux cents personnes et de très lourds dégâts.

Et la situation empire. Selon l'ONU, 2010 est l'une des années les plus meurtrières depuis 1990. 297 000 morts ont été recensés et 207 millions de personnes sinistrées. «Sur trente ans, la décennie 2001-2010 est de loin celle qui a connu le plus grand nombre d'événements», précise de son côté le cabinet de consultants Ubyrisk, spécialisé dans les statistiques sur les catastrophes naturelles .

Dans ce contexte, la France passerait presque pour un havre de paix. Notre pays a connu quelque 670 «événements naturels dommag

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant