La France regagne du crédit auprès de l'agence S&P

le
0
Standard and Poor's a relevé la perspective de la note «AA» de l'Hexagone de «négative» à «stable». (© E. Piermont / AFP)
Standard and Poor's a relevé la perspective de la note «AA» de l'Hexagone de «négative» à «stable». (© E. Piermont / AFP)

L'agence américaine, dont les appréciations sont très suivies par les créanciers de la France, avait été la première à priver la France du précieux «AAA» en janvier 2012, un coup de tonnerre à quelques mois de la présidentielle.

Vendredi, Standard and Poor's a relevé la perspective de la note «AA» de l'Hexagone de «négative» à «stable», un signe qu'elle se montre plus optimiste sur les perspectives économiques de la France.

Les «risques» identifiés en octobre 2014 par l'agence ne se sont pas «matérialisés», estime-t-elle dans un communiqué. S&P met en avant «l'introduction graduelle de réformes» du gouvernement français «pour relancer la croissance sur fond de consolidation budgétaire».

«Nos réformes pour redresser notre économie, notre attractivité, sans RIEN sacrifier de notre modèle social, paient. Continuons !», s'est félicité le Premier ministre Manuel Valls sur son compte Facebook.

L'agence cite les réformes de la fiscalité et du droit du travail, qui devraient avoir selon elle «des effets stabilisateurs sur l'emploi, la croissance, la compétitivité et les finances publiques».

«La reprise économique est en bonne voie, tout particulièrement si le rebond dans les investissements des entreprises est confirmé, et si la croissance de l'emploi accélère», estime Standard and Poor's.

Pour Michel Sapin, ministre de l'Economie et des

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant