La France redevient championne du monde de la production de vin

le
3
La France redevient championne du monde de la production de vin
La France redevient championne du monde de la production de vin

Cocorico ! La France va retrouver en 2014 son rang de première puissance mondiale du vin dans une année qui s'annonce pourtant «moyenne», et en retrait après les records de 2013, selon les estimations de l'Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV).

La «planète vins» anticipe cette année une récolte de 271 millions d'hectolitres après 287 millions (chiffres confirmés en fin de campagne) l'an passé, principalement en raison d'aléas climatiques, a indiqué jeudi Jean-Marie Aurand, le directeur général de l'OIV basée à Paris. 

Mais le tableau général fait l'affaire de la France: alors qu'elle sort de deux années difficiles avec des productions contraintes par les pluies et la fraîcheur notamment : l'OIV la place de nouveau en tête de la production mondiale avec 46,1 millions d'hl (en hausse de 10%).

L'Italie et l'Espagne en fort retrait

Ses deux principaux concurrents, l'Italie et l'Espagne, enregistreront probablement une baisse respective de -15% et -19%, à 44,4 M d'hectolitres pour les vignobles transalpins (au lieu de 52,4 en 2013) et 37 millions pour les Espagnols (contre 45,6 en 2013). Hormis en France et en Allemagne, dixième producteur mondial, avec près de 10 Mhl (+16%), l'année est difficile pour l'Europe, surtout à l'est avec des baisses attendues de 30% en Bulgarie et Croatie.

Les Etats-Unis, quatrième producteur mondial, se maintiennent à un niveau «élevé» à 22 Mhl (-4%) malgré le séisme en Californie et la sécheresse. Dans l'hémisphère sud, l'élément le plus marquant est sans doute le recul de la production chilienne (-22% à 10 M d'hectolitres, 9e mondial) alors que le pays est en croissance constante depuis 2010 et reste 10% au-dessus du niveau de 2010 (contre 13% en 2013).

La Chine, ce grand inconnu

L'Australie enregistre une légère hausse (+2%) à 12,6 M d'hectolitres, après plusieurs années de sécheresse qui l'avaient conduite à arracher des plants. Mais c'est ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • angel001 le jeudi 23 oct 2014 à 19:38

    Nous noterons la photo d'illustration nous montrant des vins.... espagnols. Bravo les documentalistes, vous faites un boulot extra.

  • angel001 le jeudi 23 oct 2014 à 17:45

    idem.

  • M8603854 le jeudi 23 oct 2014 à 17:33

    Je refuse de boire plus! D'ailleurs, c'est impossible...