La France recentre sa politique de défense

le
0
À l'heure des restrictions budgétaires, le livre blanc qui sera publié lundi met l'accent sur l'Europe et l'Afrique.

Fallait-il refaire si rapidement un livre blanc de la défense? En 1972, le premier document de ce type, censé établir un état des lieux des menaces et proposer des moyens pour y répondre, ­devait graver dans le marbre l'indépendance stratégique voulue par de Gaulle pour la France. En 1994, après la chute du mur de Berlin, il fallait liquider l'héritage de la guerre froide et prendre acte du nouvel ordre mondial. En 2008, le livre blanc a officialisé le concept d'«incertitude stratégique» dans un monde devenu plus instable et, disait-on, plus dangereux. Le document devait faire l'objet d'une simple révision en 2012, pour intégrer les printemps arabes, le basculement stratégique des États-Unis vers le Pacifique et la crise économique. Mais François Hollande, dès son arrivée à l'Élysée, a ordonné qu'il soit entièrement réécrit.

Les travaux de...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant