La France prône de nouvelles sanctions contre le régime syrien

le
2
La France prône de nouvelles sanctions contre le régime syrien
La France prône de nouvelles sanctions contre le régime syrien

PARIS (Reuters) - La France a exhorté une nouvelle fois mardi le régime syrien à cesser la répression de l'insurrection populaire, poursuivie malgré l'entrée en vigueur théorique, jeudi dernier, d'un cessez-le-feu, et Paris évoque de nouvelles sanctions contre le régime de Bachar al Assad.

Un premier groupe d'observateurs de l'Onu a été déployé en Syrie lundi pour garantir ce cessez-le-feu négocié par le diplomate Kofi Annan, après plus d'un an de violences qui ont fait, selon les Nations unies, au moins 9.000 morts.

A Paris mardi, Alain Juppé a lancé un nouvel avertissement et préconisé de nouvelles sanctions après le gel d'actifs financiers de dignitaires et d'exportation de pétrole.

"Nous devons maintenir la pression sur le régime syrien. Cela passe par le renforcement des sanctions, qui ont un impact sur les autorités syriennes", a dit le ministre des Affaires étrangères français Alain Juppé lors d'une conférence internationale sur la Syrie à Paris.

"Le régime syrien doit comprendre qu'il ne peut continuer impunément à poursuivre la répression et refuser la transition politique prévue par le plan Annan et attendue par les Syriens", a-t-il ajouté.

"Nous jugerons les autorités syriennes à leurs actes. Tout manquement devra faire l'objet d'une réaction ferme et rapide du Conseil de sécurité", a-t-il conclu. Les réserves financières des autorités syriennes ont été réduites de moitié, a estimé le chef de la diplomatie française.

Selon lui cependant, "les autorités syriennes continuent à chercher activement des voies alternatives pour parer à ces sanctions. Certains pays affichent sans ambiguïté leur soutien au régime syrien, d'autres lui offrent des marchés de substitution de manière plus ou moins directe".

La Russie et la Chine ont jusqu'ici bloqué au Conseil de sécurité de l'Onu l'adoption de résolutions contraignantes contre la Syrie.

John Irish, avec Thierry Lévêque, édité par Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • baljo le mardi 17 avr 2012 à 16:47

    Juppé le magnifique, mais croit-il encore à ce qu'il dit. Pourquoi menace t-il en faisant ses cartons?

  • M3101717 le mardi 17 avr 2012 à 15:34

    Alain, pour mémoire, Al Assad était notre invité d'Honneur au défilé du 14 juillet ! Tu te souviens ? Regarde tes cuisses : je crains qu'elles ne soient pas très propres ;-)