La France prête à travailler avec le futur gouvernement grec

le
0

PARIS, 21 août (Reuters) - La France s'est déclarée vendredi prête à travailler avec le futur gouvernement grec issu des élections législatives anticipées pour la bonne mise en oeuvre du plan d'aide européen qui vient d'être accordé à Athènes. Alexis Tsipras a présenté jeudi sa démission, une initiative qui devrait aboutir à la tenue d'élections législatives anticipées, sans doute le 20 septembre. ID:nL5N10V3UU Prenant "acte" de ce choix, Paris a fait savoir que "les autorités françaises et grecques ont eu des contacts très suivis au cours des dernières semaines sur le troisième programme d'aide, qui doit permettre à la Grèce de renouer avec la croissance et l'emploi." "Ceux-ci vont se poursuivre", a ajouté un porte-parole du ministère français des Affaires étrangères lors d'un point presse électronique. "La France est déterminée à travailler avec le futur gouvernement grec pour la mise en oeuvre de ce programme, qui vient d'être approuvé par l'ensemble des Etats de la zone euro." La perspective d'un scrutin anticipé en Grèce à l'automne était attendue après la conclusion du troisième plan d'aide internationale pour un montant de 86 milliards d'euros. Le Premier ministre grec, qui conserve une bonne côte de popularité, a dû passer à la vitesse supérieure en raison de la fronde d'une partie de son camp, près d'un tiers des élus de sa formation ayant refusé d'approuver le programme de renflouement négocié avec les créanciers d'Athènes. (Chine Labbé et Elizabeth Pineau)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux