La France prête à revoir sa prévision de croissance

le
0
INFO LE FIGARO - La décision de l'Allemagne d'abaisser ses prévisions pour 2012 met la France sous pression. Paris devrait faire de même, mais doit encore définir le calendrier et l'ampleur de la révision.

C'est un secret de Polichinelle : le gouvernement se prépare à réviser à la baisse ses prévisions de croissance pour 2012, aujourd'hui encore fixées à 1,75 %. Alors que l'agence de notation Moody's a envoyé mardi un premier avertissement à la France, Paris ne peut plus se permettre d'afficher des anticipations exagérément optimistes. Dans un environnement de marché troublé, la crédibilité est devenue un enjeu majeur. Or le chiffre de 1,75 % de hausse de PIB pour 2012 apparaît aujourd'hui irréaliste.

Pour preuve, en Allemagne, le gouvernement a ramené jeudi sa perspective de croissance de 1,8 % à 1 % pour l'an prochain. Côté français, les économistes tablent en moyenne sur une hausse du PIB de 0,9 % en 2012. Deux éléments qui devraient pousser la France à s'ajuster. François Baroin a préparé le terrain mardi sur France 2, en évoquant le risque que la croissance soit même inférieure à 1,5 %. Jeudi, au sein du gouvernement, on allait plus loin :

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant