La France pourra soigner des malades d'Ebola, dit Hollande

le
1

PARIS, 6 octobre (Reuters) - La France est en mesure de soigner des malades victimes du virus Ebola, qui fait des ravages dans plusieurs pays d'Afrique, a déclaré lundi le président François Hollande. "Nous sommes en situation de pouvoir soigner si des cas se produisaient en France", a dit le chef de l'Etat lors d'une déclaration à l'Elysée aux côtés de la présidente de la Commission de l'Union africaine, Nkosazana Dlamini-Zuma. "Mais pour nous ce n'est pas simplement une question française, c'est une question mondiale, et c'est pourquoi nous devons prodiguer toute notre solidarité aux pays qui sont concernés", a-t-il ajouté. Une infirmière française contaminée lors d'une mission de Médecins sans Frontières (MSF) au Liberia a été rapatriée et soignée avec succès à l'hôpital militaire Bégin de Saint-Mandé, près de Paris. Premier cas de fièvre Ebola sur le territoire français, la patiente a pu quitter l'hôpital samedi dernier. (voir ID:nL6N0RZ0GI Depuis le mois de mars, l'épidémie de fièvre Ebola, la plus meurtrière depuis la découverte du virus, en 1976, a fait plus de 3.400 morts et infecté 7.200 personnes, dans trois pays essentiellement: le Liberia (2.069 morts selon les dernières données de l'OMS), la Guinée (739 morts) et la Sierra Leone (623 morts). Des cas ont aussi été signalés au Nigeria, au Sénégal et aux Etats-Unis, où un homme en provenance du Liberia a été diagnostiqué mardi et se trouve à présent dans un état critique. (voir ID:nL6N0RZ0U4 ) (Elizabeth Pineau, édité par Marion Douet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le mardi 7 oct 2014 à 10:38

    Et bientôt...la denguébola ...???...La fin de l'humanité approche à grands pas...courage, encore qqs petites décennies ...