La France place Jersey sur sa liste noire des paradis fiscaux

le
7
Bercy compte désormais exiger l'échange automatique des données entre pays sur les ouvertures de comptes et les avoirs détenus à l'é­tranger par leurs ressortissants.

Bercy a une nouvelle fois actualisé sa liste noire des paradis fiscaux. Dans un arrêté publié mercredi au Journal officiel, le ministère de l'Économie et des Finances a ajouté les Bermudes, les îles Vierges britanniques et Jersey. Le seul pays qui en sort, les Philippines, a amélioré sa convention fiscale avec la France. Rien de plus normal puisque l'archipel, contrairement aux autres petits États qui composent le reste de la liste - comme Brunei, Nauru ou le Guatemala -, accueille vraiment des entreprises françaises, au premier rang desquelles Total.

Demain la Suisse?

Si Manille respire, d'autres places financières s'inquiètent en revanche. Bercy compte désormais exiger l'échange automatique des données entre pays sur les ouvertures de comptes et les avoirs détenus à l'é­tranger par leurs ressortissants. Si cette hypothèse se vérifie, la Suisse, déjà épinglée par le ministre délégué chargé du Développement, Pascal Canfin, viendra alors rejoindre Jersey et consorts sur la liste officielle des paradis fiscaux. De l'autre côté du lac Léman, on n'est pas vraiment terrifié à l'idée d'une suppression de l'aide française au développement. Peut-être que les lourdes taxes sur les échanges avec la France qui vont avec le placement sur liste noire feront changer Berne de position.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lechypre le jeudi 29 aout 2013 à 15:21

    quand vous avez un salaire SUISSE, 50% de celui-ci provient de la fraude et/ou blanchiment

  • lechypre le jeudi 29 aout 2013 à 14:49

    la finance en Suisse c'est 50% illégal 50% légal...par rapport aux égigence seuropéennes...comment lutter ?impossible tant que le secret bancaire subsistera.Sans le secret bancaire, la SUisse ressemblera a Chypre

  • lechypre le jeudi 29 aout 2013 à 14:47

    pff jamais il n'auront le COURAGE de se frotter a la SUISSE...pourtant c'est bien la qu'on aurait du commencer.La Suisse profite de la pauvreté du Monde, du blanchiment, de la vente d'armes et de l'évasion fiscale...en plus, il se permette de donner des leçons.Mais un jour viendra ou ce pays de Mafieux tombera...peu être pas de mon vivant, dommage j'aimerais vraiment voir ça.

  • brinon1 le jeudi 29 aout 2013 à 11:53

    quand un pays rêve d'être l'égal, sur certains points , des Etats Unis Unis... La Suisse est un pays industriel, son secteur financier c 12% ses emplois financiers 5%,ses dépôts européens sont désormais largement minoritaires, le diktat politique Français est réel,mais de conséquences limitées,l'indépendance a il est vrai un prix. Quant aux Jersiens ils ont répondu en2012 ce qu'ils en pensaient tant à la couronne que à Bruxelles, le reste fait sourire mais pas les Français....

  • kael2348 le jeudi 29 aout 2013 à 11:32

    La Suisse est un parasite qui vit de l'évasion fiscale des grands pays européens. Ca fait longtemps qu'on aurait du la mettre sur liste noire.

  • muck12 le jeudi 29 aout 2013 à 11:03

    la suisse s en fou quand a jersey de meme la France est devenu un pays en declin bientôt aux aboies

  • faites_c le jeudi 29 aout 2013 à 10:11

    "Peut-être que les lourdes taxes sur les échanges avec la France qui vont avec le placement sur liste noire feront changer Berne de position."!!!Les exportations de la France vers la Suisse ne sont pas indispensables à la survie de la Suisse qui pourra s'approvisionner ailleurs et se permettre la même mesure de rétorsion que la France appliquerait avec des augmentations de taxes sur tous les produits français ou supposés l'être comme les automobiles Renault/Peugeot et Citröen.