La France parle avec l'opposition syrienne

le
0

PARIS (Reuters) - La France a noué cette semaine le dialogue avec l'opposition syrienne et maintient ainsi la pression sur le régime de Bachar al Assad, a déclaré vendredi le ministère des Affaires étrangères.

Le gouvernement français "développe ses contacts" avec les opposants syriens, a dit le porte-parole du Quai d'Orsay, Bernard Valero, sans préciser, pour des raisons de sécurité, quels étaient ses interlocuteurs.

L'opposition syrienne en exil a présenté jeudi à Istanbul la composition du Conseil national syrien (CNS), qui souhaite offrir une alternative au régime de Bachar al Assad.

Un autre mouvement d'opposition syrien doit se réunir ce week-end à Paris. Des représentants du CNS devraient être présents.

La communauté internationale condamne de manière quasi unanime la répression orchestrée par Damas mais déplore l'absence d'interlocuteur dans l'opposition.

"La France salue la formation à Istanbul du Conseil national syrien", a dit Bernard Valero. "Toute initiative pour unifier l'opposition et préparer le chemin vers une Syrie démocratique qui respecte ses citoyens est la bienvenue."

Paris fait pression pour obtenir une résolution du Conseil de sécurité des Nations unies condamnant une répression brutale qui a fait plus de 2.500 morts mais se heurte à l'opposition de la Chine et de la Russie, membres permanents.

Nicolas Sarkozy a été le premier chef d'Etat à reconnaître le Conseil national de transition libyen. Il est trop tôt pour faire de même avec l'opposition syrienne mais Paris "écoute" ce qu'elle à dire, a dit Bernard Valero.

John Irish, Patrick Vignal pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant