«La France ne verse pas de rançon»

le
0
VIDÉO - Au lendemain du retour en France des ex-otages du Niger, le gouvernement répète à l'envi qu'aucun argent public n'a été versé par l'Etat aux ravisseurs. Le flou demeure en revanche sur la manière dont d'autres acteurs sont internus dans ce dossier.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant