La France ne réduit pas assez ses dépenses

le
0
La Cour des comptes estime que les baisses d'impôt ont aggravé le déficit structurel et appelle à «d'amples réformes». Elle préconise notamment de geler le salaire des fonctionnaires jusqu'à la fin de l'année 2013.

Les dépenses publiques ont trop augmenté en 2010 pour réduire le déficit structurel, qui a au contraire été «aggravé» par des baisses d'impôts, juge la Cour des comptes dans son rapport annuel publié jeudi. Selon elle, «d'amples réformes» sont nécessaires pour que soient respectés les objectifs que le gouvernement s'est lui-même fixés.

La France s'est engagée devant ses partenaires européens à réduire son déficit d'environ 7,7% en 2010 à 6,0% fin 2011, 4,6% fin 2012, 3,0% fin 2013 et 2% fin 2014. La dette publique commencerait selon le gouvernement à baisser en 2013, année où elle atteindrait 86,8% du PIB, après 87,4% fin 2012 et 86,2% fin 2011

La Cour des comptes préconise notamment de geler le salaire des fonctionnaires jusqu'à la fin de l'année 2013. Le gouvernement a déjà annoncé un gel de la valeur du point de la fonction publique pour 2011; la Cour prône cette mesure pour trois années de suite.

Si l'on exclut les effets de la crise et le coût

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant