La France ne fléchit plus à l'export

le
0
INFOGRAPHIE - Selon Coe-Rexecode, les effets de la réforme des 35 heures et la dérive des coûts du travail s'atténuent.

La France ne perd plus de parts de marché à l'exportation au sein de la zone euro. Depuis plus de dix ans que Coe-Rexecode mène une enquête fouillée sur la compétitivité de la France à l'international, c'est la première fois qu'elle peut en tirer fermement cette conclusion. «La situation s'est stabilisée», résume Michel Didier, président de l'institut de conjoncture, proche du patronat. Au cours des huit premiers mois de 2013, la part des exportations françaises de biens et de services en zone euro a été en moyenne de 12,8 %. Soit le même niveau que celui de 2011 et 2012. Elle était de 17 % en 1999. Leur part dans le commerce mondial s'est également stabilisée cette année, à 3,1 %.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant