La France n'est plus le premier marché de l'Allemagne

le
10
Le succès de BMW, Daimler et Audi aux États-Unis a aidé la République fédérale à enregistrer un large surplus commercial. Sur cette photo, une usine allemande de BMW.
Le succès de BMW, Daimler et Audi aux États-Unis a aidé la République fédérale à enregistrer un large surplus commercial. Sur cette photo, une usine allemande de BMW.

C'est un symbole qui s'effondre. La France n'est plus le premier client de l'Allemagne. Depuis 1961, l'Hexagone était le plus important marché des produits "made in Germany". Cette "ère touche à sa fin", explique à l'agence Reuters Volker Treier, le responsable du commerce extérieur de la Fédération allemande des chambres de commerce (DIHK). Au premier semestre, les exportations des entreprises rhénanes vers les États-Unis ont bondi de près de 24 % pour atteindre presque 56 milliards d'euros, alors que celles en direction de la France ont seulement progressé de 3,5 % à 53,5 milliards d'euros. Au mois de juin, la balance commerciale entre la République fédérale et son partenaire transatlantique affichait un surplus de 24 milliards d'euros, un chiffre inégalé depuis 1990.

Pourquoi un tel succès des produits allemands en Amérique du Nord ? La récession n'est tout d'abord plus qu'un mauvais souvenir chez l'Oncle Sam. Sa croissance pourrait atteindre 3,6 %, selon les estimations du Fonds monétaire international (FMI), alors que l'économie française ne devrait pas progresser de plus de 0,9 % en 2015. La chute de l'euro, qui a perdu plus de 14 % de sa valeur face au dollar lors des douze derniers mois, a également bien aidé les exportateurs allemands. Leurs produits sont ainsi devenus bien meilleur marché aux États-Unis. "Les Américains sont des acheteurs qui sont relativement sensibles aux prix, même quand ils souhaitent acheter des...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bsdm le mardi 1 sept 2015 à 22:05

    Apres s'etre fait doublé par le UK pour le PIB ,c'est un signe supplémentaire du déclin de la france socialiste

  • heimdal le vendredi 28 aout 2015 à 08:19

    Le problème du bonheur est simple.Tu ne peux être heureux que si tu as au moins autant que tes voisins.

  • M8252219 le jeudi 27 aout 2015 à 16:16

    Et nous la France avec un grand F et une grosse tête surtout celles des politiciens du moment avec nos sabots de plomb des dépenses de l'état nous nous enfonçons dans les sables mouvants du déficit public, sans aucune prise de conscience de nos gouvernants, irresponsables aveugles et dogmatique.

  • M467862 le jeudi 27 aout 2015 à 13:31

    La France a seulement progressé de + 3,5 %. C'est vrai que le radar ne flash plus beaucoup.

  • M5721895 le jeudi 27 aout 2015 à 13:15

    Si, ca veut dire qu'on consomme moins parce qu'on s'appauvri petit à petit. Enfin pour les Francais moyen, s'entend.

  • ppsoft le jeudi 27 aout 2015 à 13:13

    Non, le problème ce n'est ni d'importer, ni d'exporter. C'est d'être bien et heureux.

  • Claouate le jeudi 27 aout 2015 à 12:07

    En même temps ça ne veut pas dire grand chose, qu'on importe d'Allemagne ou d'ailleurs peu importe.Notre problème c'est surtout d'arriver à exporter plus

  • gl060670 le jeudi 27 aout 2015 à 12:06

    c'est plutôt toi qui doit disparaitre des écrans radars !! encore le Français moyen qui parle.

  • p.cuquel le jeudi 27 aout 2015 à 11:53

    voire depuis 2007... et même depuis 1995...

  • lorant21 le jeudi 27 aout 2015 à 11:50

    Le France disparaît petit à petit des écrans radar... et cela s'accélère depuis 2012.