La France n'aime pas ses Bleus et elle a bien raison !

le
0
L'équipe de France de football qui a commencé le match face à l'Australie le vendredi 11 octobre au Parc des princes.
L'équipe de France de football qui a commencé le match face à l'Australie le vendredi 11 octobre au Parc des princes.

Incroyable ! La France n'aime pas ses Bleus. Comme si un sondage s'avérait nécessaire pour certifier une réalité qui saute aux yeux. Mais pourquoi s'étonner maintenant du score soviétique résultant de ce panel où 82 % des personnes interrogées vomissent la sélection nationale ? Le mal dure depuis juillet 2006 et un coup de tête d'icône hexagonale. Depuis plus de sept ans (de malheur), les supporteurs de l'équipe de France n'ont plus de repères, plus de héros grec auquel s'identifier. La légende Zidane - qui tient notamment au fait que le maestro respectait son sport et a toujours eu conscience de sa bonne étoile - a été remplacée par des footballeurs qui auraient pu officier dans Secret Story ou figurer dans de navrants clips de rap bling-bling. Et que dire de l'encadrement - sélectionneurs, dirigeants de la Fédération - dont le président Noël Le Graët lui-même n'est toujours pas à la hauteur, comme en témoigne sa pathétique interview dans Cash Investigation il y a un mois où il déclare que "les règles de la Fédé sont respectées dans leur quasi-totalité (sic)". Pas sûr que cet entretien avec la journaliste Élise Lucet ait dopé positivement la cote du football français et le résultat du questionnaire de popularité, car, même dans la communication, l'incompétence semble manifeste. Pour quelle raison alors doit-on être secoué par ce sondage du quotidien Aujourd'hui en France qui met en lumière...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant