«La France n'a pas fait assez de réformes» 

le
0
Jean-Claude Trichet, le président de la BCE, s'est exprimé pour une amélioration du Fonds de stabilité européens.

Inflexible sur la maîtrise de l'inflation, rassurant sur la croissance économique et prudent sur la crise des dettes publiques. Invité dimanche soir du «Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI», Jean-Claude Trichet, le président de la BCE, a dressé un bilan positif de l'euro. Depuis le 1er janvier 1999, la zone euro a créé 14,2 millions d'emplois, quand les États-Unis, dont la population est du même ordre de grandeur, n'en ont créé que 7,8 millions.

S'adressant aux eurosceptiques, il a rappelé que le dernier sondage d'opinion de l'Ifop réalisé en France, faisait état d'une majorité de 72% des Français opposés à une sortie de l'euro. On ne constate aucune «différence entre les sensibilités, de droite ou de gauche», a-t-il précisé. L'économie de l'Union monétaire «montre une capacité de rebond supérieure à ce qui était anticipé, et cela depuis le troisième trimestre 2009», a-t-il souligné. «La situation reste difficile mais elle est plutôt

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant