La France mise sur la finance participative

le
0

Pierre Moscovici et Fleur Pellerin annoncent ce vendredi le nouveau cadre juridique du crowdfunding afin de faciliter son essor. L'enjeu est de permettre aux petites entreprises de faire décoller plus facilement leurs projets, tout en protégeant les investisseurs.

Le projet est ambitieux: «Faire de la France le pays pionnier du financement participatif». Pierre Moscovici, le ministre de l'Économie, et Fleur Pellerin, la ministre de l'Économie numérique, présentent ce vendredi le projet d'encadrement de la finance participative. Appelé crowdfunding, ce nouveau mode de financement de projets artistiques (musique, édition, films...) ou entreprenariaux permet de récolter sur Internet des petits montants auprès d'un large public. Le gouvernement veut aller vite. Une ordonnance sera adoptée dans les jours qui viennent et les mesures devraient entrer en vigueur le 1er juillet.

Apparu en France il y a cinq ans seulement, le crowdfunding permet de récolter su...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant