La France menacée par une pénurie de plasma sanguin

le
0
Le ministre de la Santé Xavier Bertrand a rejeté l'option controversée d'importer du plasma thérapeutique de l'étranger mais affirme que la France pourra quand même faire face à ses besoins.

Les polytraumatisés, les grands brûlés, les hémophiles ou encore les patients souffrant de troubles immunitaires graves ont besoin de transfusions de plasma, le composant liquide du sang. Or la France fait face ces derniers temps à des difficultés de production. L'hypothèse un temps envisagée par le ministère de la Santé, à savoir importer ce produit sanguin de l'étranger pour pallier les manques, n'a finalement pas été retenue, a assuré Xavier Bertrand mardi. Cela aurait été une première en France, où le don du sang, très encadré, répond à un principe strict de gratuité.

Les aléas de production proviennent d'une usine de Bordeaux qui traite le plasma au solvant détergent pour éviter les transmissions virales aux patients lors des transfusions. Depuis septembre, cette production, qui représente 75% du plasma thérapeutique français, a dû être arrêtée en raison d'une contamination par un champignon et d'un problème mécanique. Il existe deux autres faç

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant