La France, mauvaise élève de l'Europe pour les produits financiers en ligne

le
0

Pour investir leur épargne, les Français utilisent moins Internet que leurs voisins européens. Mais ils pourraient rapidement combler leur retard.

En France, seuls 18% des produits financiers sont vendus en ligne. C'est le plus bas score en Europe, où la moyenne est de 38%, souligne une étude réalisée par Xerfi. Les Français préfèrent encore largement souscrire leurs placements et autres services financiers dans leur agence bancaire, qui reste le principal canal de vente.

Ils boudent encore les banques en ligne, qui peinent à décoller dans l'Hexagone. Elles ont séduit pour l'instant moins de 3 millions de personnes, soit moins de 3% des clients bancaires. Si ING Direct, Fortuneo et BforBank sont rentables, Axa Banque et Monabanq par exemple sont dans le rouge.

Les banques de réseaux adaptent leur stratégie

Mais avec le succès des services bancaires sur mobile et les fermetures d'agence, Xerfi estime que la France pourrait bientôt rattraper son retard. Pas forcément parce que les banques en ligne, qui affichent leurs ambitions, auront plus de succès. Mais parce que les banques de réseaux elles mêmes ont pris un virage stratégique.

Au cours des deux prochaines années, elles sont décidées à proposer à la souscription sur Internet au moins 80% de leur gamme de produits, voire pour certaines l'ensemble de leur offre. De nombreux sites ont été refondus pour faciliter la navigation dans ce but. Et la signature électronique se généralise, facilitant les souscriptions à distance.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant