La France lance son 3e appel d'offres pour des éoliennes en mer

le
1
    PARIS, 4 avril (Reuters) - Ségolène Royal a annoncé lundi le 
lancement d'un troisième appel d'offre en France pour des 
éoliennes en mer posées, dans une zone située au large de 
Dunkerque (Nord). 
    La ministre de l'Environnement, de l'Energie et de la Mer, a 
précisé dans un communiqué que cette consultation comprendrait 
plusieurs nouveautés "visant à réduire les coûts et à simplifier 
les procédures", et notamment un "dialogue concurrentiel" 
permettant d'échanger avec les candidats afin de préciser le 
cahier des charges et leur permettre d'améliorer leurs offres en 
cours de procédure. 
    Un premier appel d'offres en 2011 a permis l'attribution de 
quatre zones pour une capacité totale de près de 2.000 mégawatts 
(MW), situées au large de Fécamp (Seine-Maritime), 
Courseulles-sur-Mer (Calvados), Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor) et 
Saint-Nazaire (Loire-Atlantique). 
    Un deuxième a porté en 2013 sur 1.000 MW répartis sur deux 
zones au large du Tréport (Seine-Maritime) et des îles d'Yeu et 
de Noirmoutier (Vendée). 
    Le calendrier et la taille du troisième appel d'offres d'ont 
pas été précisés. 
 
 (Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jose1818 il y a 8 mois

    peut-on rappeler le cout de production du MWh des eoliennes off-shore ?j'espère que cet AO sera infructueux.