La France interdit la venue de prédicateurs islamistes

le
0
Ils devaient assister au congrès de l'Union des organisations islamiques de France mais, pour les autorités françaises, leurs propos «représentent un fort risque de troubles à l'ordre public».

Leurs noms sont inconnus du grand public. Tout comme leurs œuvres et leurs prêches. Mais le symbole n'échappera à personne. Quatre prédicateurs étrangers invités au congrès de l'Union des organisations islamiques de France (UOIF) organisé au Bourget du 6 au 9 avril se voient interdire l'entrée sur le territoire français en raison de leurs propos qui, «dans le contexte actuel, représentent un fort risque de troubles à l'ordre public», ont annoncé jeudi les ministères des Affaires étrangères et de l'Intérieur. «Akrima Sabri, Ayed Ben Abdallah al-Qarni, Safwat al-Hijazi, Abdallah Basfar se sont vu refuser ou retirer la possibilité de se rendre sur le territoire français», précisent les deux ministères.

Deux figures plus connues, dont le très célèbre Youssef al-Qaradawi, prédicateur vedette de la chaîne al-Jazeera et sommité du monde musulman, et le salafiste égyptien (Mahmoud) al-Masri ont, «quant à eux, renoncé à venir», selon le gouvernement. Ni

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant