La France honore la «grand mère russe de la Chine»

le
0
Elisabeth Kichkine, veuve de Li Lisan, le compagnon et prédécesseur de Mao Tsé-Toung à la tête du jeune Parti communiste chinois (PCC) à la fin des années 1920, mort dans des circonstances controversées durant la révolution culturelle, a été décorée de la Légion d'honneur à Pékin.

Elisabeth Kichkine, surnommée Lisha, a reçu la Légion d'honneur des mains de l'ambassadeur de France lundi à Pékin. Un hommage tardif pour la veuve quasi centenaire d'un dirigeant communiste dont le destin hors du commun a toujours été occulté par Mao.

«Vous êtes, à 99 ans, l'emblème vivant d'une résistance hors du commun aux forces qui, tout au long du XXe siècle, ont tenté - avec acharnement - de nier la sacralité et la dignité de la personne humaine», a déclaré l'ambassadeur de France, Mme Sylvie Bermann. Elle a salué l' «universitaire adulée de (ses) étudiants» qui a «toujours considéré la diffusion de la culture comme le meilleur remède contre la barbarie.»

«La Fran...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant